La MINI de Paul Smith.

MINI SOCIETY

#saga #mode

LE JOUR OÙ PAUL SMITH A DÉCOUPÉ SA CHEMISE POUR MINI.

Avant la célèbre MINI relookée avec les bandes multicolores emblématiques du couturier Paul Smith, il y a eu… la MINI Paul Smith, une série limitée à 1 800 exemplaires essentiellement destinée au marché japonais. « Rover tenait à être populaire dans ce pays », explique Paul Smith. « Et ils savaient que j’y avais du succès. La plupart des voitures ont été vendues en dix jours seulement ! »Plus discrète avec son unique couleur bleue, ce sont ses quelques éléments intérieurs peints en vert pomme (intérieur de boîte à gants, réservoir d’essence, couvre-culasse) et d’exquis détails comme une carte de l’Angleterre en guise de logo de calandre qui l’imposent comme une MINI à part et aujourd’hui très recherchée par les collectionneurs.

Pourquoi ce bleu ? Paul Smith explique : « Quand j’ai demandé à Rover quelle couleur ils pourraient produire, ils m’ont montré un nuancier de teintes beaucoup trop prévisibles… Alors j’ai pris des ciseaux, j’ai découpé un coin de la chemise que je portais lors de la réunion et je leur ai dit, “Vous ferez cette couleur” ! » Et comme Paul Smith aime collectionner les objets insolites, il a gardé cette chemise au destin si particulier : « Je l’ai encadrée ! Elle est dans l’un de nos bureaux au Japon. »

MINI FACTS :

La MINI Paul Smith sort en 1998. 1 500 exemplaires sont réservés au marché japonais (où elle était aussi disponible en blanc et en noir), les 300 restants au Royaume-Uni. La même année est lancée la très rare série limitée MINI Cooper Sports LE en hommage aux MINI de course des années 60 (cent exemplaires seulement).