JOGGING-JOGGING ADRESSE CHIC.

Jogging-Jogging

Une façade sur laquelle est inscrit le mot « boucherie ». Pourtant, ni côtes de bœuf ni chapelets de saucisses dans la vitrine… Ils ont été remplacés par des bougies parfumées Astier de Villatte et un mannequin habillé en Christophe Lemaire. Ici, c’est Paris ? Non… Ici, c’est Jogging, le concept store au logo bleu OM. L’accent ensoleillé d’Olivier Amsellem, cofondateur du lieu avec Charlotte Brunet, achève de nous convaincre. Ici, ce n’est pas le Marais, mais bien un écrin made in cité phocéenne. 

Jogging, c’est leur histoire. Retour en 2013. Marseille brille à l’échelle nationale, voire mondiale comme capitale de la culture.

La ville se métamorphose le temps d’une année. Olivier, surtout connu pour ses photoshoots archi design et lifestyle pour Le Monde ou AD, entre autres, déniche cet espace qui baigne dans son jus depuis soixante ans. « Charlotte a tout de suite sauté dans le train », dit-il.

« On forme le binôme parfait, entre moi, le mec populaire, et elle, un peu plus bourgeoise, à l’image de la population qu’on trouve ici. »

Leur vision ?

Suspendre aux crochets de boucher des pièces estampillées Jacquemus, JW Anderson ou encore le streetwear couture de Gosha Rubchinskiy, mais pas seulement.

dam Image
dam Image

Du design aussi, de la photo, des flacons de savon Aesop, des parfums James Heeley, des panamas. On se croirait chez colette, le concept store de la rue Saint-Honoré ?

Oui, c’est l’inspiration première des propriétaires.« J’ai été assistant du réalisateur Jean-Baptiste Mondino et j’ai travaillé avec Emmanuelle Alt, la rédactrice en chef du Vogue français…

J’ai un œil qui allie architecture, design et vêtement », explique Olivier en servant le café dans le jardin derrière la boutique.

Ce CV lui a ouvert pas mal de portes lorsqu’il a fallu se lancer : « Ça s’est fait par réseau, avec les copains comme Jacquemus et Lemaire », se souvient-il.

« Le truc, c’est de conserver une identité méditerranéenne. » Sur les tables du jardin qui a récemment accueilli les chefs Matthieu Roche et Camille Fromont (anciens du Semilla à Paris dans le 6e arrondissement) pour un restaurant éphémère, on pourrait en effet se croire à Naples.

« C’est inhérent à Jogging. On veut rayonner sur la ville, mais avec une philosophie qui prend son temps. Vendre pour vendre, on s’en fiche. Reviens cet hiver, tu pourras réserver seulement pour six pour un dîner au feu de bois.


À l’étage, on a créé une petite galerie où Alexandre Benjamin Navet, lauréat de Design Parade Toulon – Van Cleef & Arpels 2017, vient de signer une fresque. »C’est ça, Jogging : créer des ponts entre les cultures. Ici, c’est Marseille.

ENVIE DE DÉCOUVRIR CE LIEU ?

Jogging
103 rue Paradis,
13006 Marseille
www.joggingjogging.com

Crédits photos : Olivier Amsellem

Retour aux articles