NANCY MINI SHOP.

MINI SOCIETY

Nancy MINI Shop, une histoire de transmission.

Louis Artis s’est pris de passion pour la légendaire marque de voiture anglaise après l’achat d’une MINI. Pour lui-même ? Que nenni ! Pour sa compagne Sonia. 

 « Elle n’en démordait pas », se souvient Louis. « C’était une MINI ou rien ! Je me suis alors lancé en quête d’une “base”, que j’ai fini par dénicher et par complètement restaurer. » C’est en recherchant des pièces automobiles pour cette dernière qu’il a découvert le seul garage de la région capable de lui fournir ce dont il avait besoin : le Nancy MINI Shop situé à Bayon. Alors tenu par Béatrice et Christophe depuis 1994, un autre couple de passionnés, ça a été le coup de foudre pour Louis. Et deux mois plus tard, en avril 2006, il est devenu l’heureux propriétaire du garage ! Depuis, le Nancy MINI Shop a déménagé dans un espace de 750 m2 à Pompey, dix kilomètres au nord de Nancy. MINI Society se devait de rencontrer un aussi grand amoureux des MINI. Alors Louis, dites-nous tout !

Nancy MINI Shop
Nancy MINI Shop

Votre premier souvenir de MINI ?
Je me souviendrai toujours d’une MINI version Sport qui a traversé la ville. Pour moi, ça a été le déclic. Sa classe, son style et l’élégance sobre mais intemporelle qui en émanait m’ont tout de suite rendu accro. 

Une passion qui dure depuis combien de temps ?
Hum… je suis trop vieux pour m’en souvenir… Non, j’avais vingt-quatre ans. 

Vous vous êtes rapidement mis à les collectionner ? 
Tout a démarré avec l’achat du magasin Nancy MINI Shop. C’est là que je me suis mis à les chiner, quel que soit leur état. Aujourd’hui, il y a une trentaine de MINI à l’atelier.

Votre première restauration ?
C’était en 2002. Un moment particulièrement émouvant.  

En ce moment à l’atelier, on trouve quoi ?
Dans les Alpes-Maritimes, j’ai mis la main sur une Morris MKI qui n’a pas roulé depuis 1982. Elle a besoin d’une restauration complète, mais c’est un modèle de 1967, une vraie beauté.  

Une technique pour localiser vos MINI ?
Aujourd’hui, évidemment, Internet nous aide beaucoup dans nos recherches, mais les propriétaires de MINI se méfient de la modernité et la jouent old school. Ils privilégient le bouche-à-oreille. 

Nancy MINI Shop

Périmètre des recherches ?
Je chine dans un rayon de 500 à 600 kilomètres. Sauf s’il est question d’un modèle bien précis. Dans ce cas-là, je me déplace n’importe où.  

Votre plus vieille MINI ? 
Elle date de 1964. Elle est encore complètement dans son jus, en attente d’une restauration complète. 

Un modèle préféré ?
Sans hésitation le MINI Van, un break tôlé des années 1970, anciennement utilisé comme utilitaire par de nombreux professionnels du bâtiment.

MINI, une passion familiale ?
Vous l’aurez compris : pour moi, MINI est avant tout une passion qui est née… en couple, mais mes filles sont là pour prendre la relève. Comme elles ont commencé la conduite accompagnée, de futures restaurations sont à venir.

Comment transmettez-vous le mythe MINI ?
C’est tout simple : en faisant mon métier. J’ai la chance d’entretenir les MINI de mes clients, tous des passionnés. Et je suis chineur dans l’âme. Je passe ma vie à chercher les pièces détachées d’origine nécessaires au fonctionnement de nos bolides.

ENVIE DE DÉCOUVRIR CE LIEU ?

Nancy MINI Shop
19, avenue du Général de Gaulle
54340 Pompey
Site internet