Fluïd.

MINI SOCIETY

Fluïd, une folle envie de se mettre au verre.

Depuis leur atelier de Belle-Île-en-Mer, les souffleurs de Fluïd affolent les arts de la table et l’artisanat d’art option verrerie avec des créations uniques à couper le souffle qui s’exportent jusqu’à Hong Kong… 

« Alors ces pièces-là, désolé mais vous ne pouvez pas les prendre en photo : ce sont des prototypes pour le joaillier Van Cleef & Arpels, c’est encore top secret… » Bienvenue à New York… euh, ah non, bienvenue à Belle-Île-en-Mer, port du Palais, dans le vallon de Bordilla.

C’est là, dans un ancien hangar à bateaux, que les artisans de la société coopérative et participative Fluïd ont élu domicile en 2008 pour s’adonner à leur passion : le verre. Une verrerie sur une île, comme à Murano me direz-vous… mais la comparaison s’arrête là. Fluïd est avant tout un collectif d’artisans verriers qui n’ont pas souhaité aller pointer dans les usines des grandes Maisons.

Fluid

Non, ici on prône la liberté. « L’envie derrière Fluïd était de se rassembler entre bons verriers et de réaliser le plus beau travail possible », explique Fabien Barbeau, le Bellilois créateur de l’entreprise. 

D’abord prédestiné à une carrière dans la musique, Fabien troque rapidement la scène pour le verre, qu’il apprend à souffler au Danemark.

« Les Danois ont une vision très actuelle de ce savoir-faire millénaire ; en plus d’une forte culture de l’objet et du design, l’artisan nordique cherche toujours à innover et se nourrit du travail collaboratif. » Aujourd’hui, après douze ans d’activité, les six associés ont le sourire en arrivant le matin. 

Un seul positionnement : l’excellence

Fluid

Dès le début, Fluïd fait le choix du haut de gamme, tant dans la création que pour le service client. Et après quelques années de galère, le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire est le premier à les découvrir. « Aux côtés de ses sommeliers, nous avons élaboré des verres et des carafes pour ses restaurants Le Balzac, La Grande Maison à Bordeaux et le Mandarin Oriental à Hong Kong », raconte Fabien. « Nous avons multiplié les allers-retours entre sa table et le four pour aboutir à un objet parfait. » 

Aujourd’hui, Fluïd privilégie la petite série, le sur mesure et la pièce unique. La société collabore avec des Maisons telles que Dior, Kenzo, Van Cleef, Hermès et Isabel Marant, marque pour laquelle Fluïd a conçu un socle accueillant chaussures et accessoires destiné à sa boutique new-yorkaise. 

« Nous réalisons 35 % de notre chiffre d’affaires à l’étranger, mais tous nos clients ont une histoire avec Belle-Île », sourit Chloé Baëlen, en charge de la partie commerciale. La clef de leur succès ? « Nous sommes les seuls en France à réunir autant de savoir-faire », explique Fabien. « Lorsqu’un challenge se présente (leur mot pour désigner une commande, NDLR), nos six cerveaux travaillent de concert et ce n’est pas de trop. Une fois, nous avons dû souffler 900 bouteilles de vin pour un grand château. » 

Ce savoir-faire, Fluïd se plaît à le partager, à le transmettre. Lieu d’échange, l’atelier accueille souvent des masterclasses ouvertes à tous pour observer et discuter avec des institutions du métier, comme ce fut le cas en octobre dernier. La crème des stars contemporaines, dont les Danois Ned Cantrell et Tobias Mohl, l’Américaine Nancy Callan ou encore le Tchèque Martin Janecky, y a soufflé une semaine entière. Une chose est claire : Belle-Île-en-Mer ne manque pas d’air.

Fluid

ENVIE DE DÉCOUVRIR CE LIEU ?

Fluïd
Bordilla,
56360 Le Palais
Tél. : 02 97 31 29 01
Site internet